Capture d’écran 2018-01-12 à 17.21.00

Retrouvez mon intervention sur Public Sénat concernant la métropole du Grand Paris.

#grandparis #Metropole #93 #seinesaintdenis #sénat360

https://www.publicsenat.fr/article/politique/la-metropole-du-grand-paris-est-un-nain-politique-et-un-nain-budgetaire-pour#.WliPiVQVaTB.facebook

Interrogé au micro de « Sénat 360 », Philippe Dallier, sénateur (LR) de la Seine-Saint-Denis et vice-président du Sénat, souhaite « que le gouvernement prenne ses responsabilités » concernant le dossier du Grand Paris.

Par Public Sénat

Les présidents des départements franciliens se sont réunis jeudi 11 janvier pour rappeler leur opposition à un projet de Grand Paris qui se ferait en supprimant les départements au profit d’établissements publics territoriaux.

Philippe Dallier, sénateur (LR), vice-président du Sénat, lui, est en faveur d’un Grand Paris où l’on verrait fusionner Paris et sa petite couronne : « Il y a dix ans, en 2008, j’ai rendu un rapport ici au Sénat, en proposant de créer la métropole du Grand Paris en fusionnant les départements de la petite couronne, y compris Paris. On ne l’a pas fait ».

Et le vice-président du Sénat ajoute : « Là, il semblerait que l’on fasse disparaître les départements au profit des établissements publics territoriaux. Ce qui me semble une absurdité complète (…) Quant à l’idée d’aller s’attaquer aux départements de grande couronne, c’est complètement absurde également. Moi, j’avais préconisé justement de créer la métropole sur la base de la petite couronne  et de ne pas toucher à l’organisation territoriale de la grande couronne. »

En attendant, Philippe Dallier aimerait « que le gouvernement prenne ses responsabilités et essaie de réfléchir (…) à la solution la plus efficace ». « Aujourd’hui la métropole du Grand Paris est un nain politique et un nain budgétaire » estime le sénateur LR.

Share on FacebookTweet about this on Twitter