Hier, 26 février 2019, le journal du Monde publiait un article sur le financement de l’hébergement d’urgence en France. En effet, les budgets du logement sont depuis 2017 en constante baisse. Mon rapport sénatorial intitulé « L’hébergement d’urgence sous forte tension : sortir de la gestion d’urgence » y est cité, notamment sur l’insincérité du budget présenté par le gouvernement en la matière.


Pour l’hébergement d’urgence, un budget en baisse de 57 millions d’euros

Il y a d’un côté cette photographie d’Emmanuel Macron penché devant la tente d’un sans-abri et de l’autre ce chiffre.

Par Mathilde Damgé

Macron a-t-il baissé le budget des centres d’hébergement de 57 millions d’euros ?

Alors que le président de la République a participé à une maraude lundi 18 février, certains rappellent une mesure annoncée par le gouvernement l’année dernière

liberation.fr
  • Le budget des centres d’hébergement va-t-il baisser ?

Ce sont bien 57 millions d’euros d’économies étalées sur quatre ans (dont 20 millions ont déjà été réalisées en 2018) qui viennent en moins dans les crédits des quelque 780 centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), des structures accueillant des personnes en difficulté pour des périodes allant jusqu’à plusieurs années dans une perspective de réinsertion.

Certes, le gouvernement souligne que le budget de l’Etat pour 2018 prévoit une hausse de 13 % des sommes consacrées à l’hébergement d’urgence, soit 212 millions d’euros de plus. Mais cette augmentation est un trompe-l’œil, selon les acteurs du logement social, car le budget de l’année précédente est habituellement sous-estimé dans les lois de finances successives et revu à la hausse en fin d’année. Du coup, la hausse d’une année sur l’autre n’est pas aussi forte que promis.

Un fait confirmé dans le rapport du sénateur (Les Républicains) de Seine-Saint-Denis, Philippe Dallier, qui pointe une « insincérité budgétaire » « Le montant des crédits était systématiquement inférieur à l’exécution attendue de l’année précédente », alors qu’aucun élément ne pouvait laisser croire à une baisse de la demande d’hébergement d’urgence.

(…)

Pour retrouver l’intégralité de l’article, rendez-vous sur :

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/02/26/l-hebergement-d-urgence-voit-son-budget-baisser-de-57-millions-d-euros_5428571_4355770.html 

Enfin pour consulter mon rapport parlementaire à ce sujet, cliquez sur le lien suivant :

http://www.senat.fr/rap/r16-193/r16-193_mono.html