Incident aux QAG : Philippe Dallier reste «sans voix» après la réponse de Christophe Castaner

Le sénateur LR de Seine-Saint-Denis revient sur la séance tendue de questions d’actualité au gouvernement, qui a opposé le nouveau ministre de l’Intérieur au Sénat. Il considère que Christophe Castaner, avec sa réponse sur la rixe mortelle en Seine-Saint-Denis, a cédé à une forme de «petite politique».

Par Guillaume Jacquot

On le sent encore atteint par l’échange qui l’a opposé à Christophe Castaner, mardi après-midi, lors des questions d’actualité au gouvernement. Au lendemain de cette séance agitée, le sénateur (LR) Philippe Dallier exprime encore ce matin un sentiment d’incompréhension après les réponses du nouveau ministre de l’Intérieur, qui ont provoqué le départ du groupe Les Républicains de l’hémicycle.

Tout était parti d’une intervention de l’élu de Seine-Saint-Denis, après la mort d’un enfant de 13 ans ce week-end dans la commune des Lilas, après une rixe d’une grande violence. Avec une interrogation simple : le Premier ministre a-t-il « entendu » les parlementaires de ce département il y a trois semaines lorsqu’ils l’alertaient sur la détresse de ce territoire ?

(…)

Pour visionner la vidéo des questions aux gouvernement, rendez-vous sur : https://www.facebook.com/dallier.philippe/