« Il n’y a pas un euro de crédit en 2019 pour le service national universel » dénonce Philippe Dallier, sénateur (LR) de Seine-Saint-Denis, alors que Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, a confirmé sur notre antenne que le gouvernement allait commencer l’expérimentation du service national universel en 2019.

(…)

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de Public Sénat  .