Philippe Dallier et Roger Karoutchi, les deux rapporteurs spéciaux de la mission « Ville et logement » au nom de la commission des finances du Sénat, présidée par M. Jean Arthuis ont conduit, depuis 2005, une mission de contrôle sur pièces et sur place, en application de l’article 57 de la LOLF , sur l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).

A l’issue de leurs travaux, qui les ont conduits dans plusieurs des quartiers concernés, ils rappellent les conditions de la mise en place de l’ANRU et saluent le succès de l’agence qui est, depuis 2004, le “guichet unique” du plus lourd programme d’investissements jamais lancé en faveur d’une transformation profonde et durable des zones urbaines sensibles.

Au 1er juillet 2006, l’agence a déjà accepté 190 projets de rénovation, concernant près de 330 quartiers où vivent plus de 2 millions d’habitants. 21,9 milliards d’euros de travaux sont prévus sur les 5 prochaines années.

A travers cette étude Philippe Dallier et Roger Karoutchi mettent en évidence les raisons de la réussite de l’ANRU qui passent notamment par une participation plus active des collectivités territoriales et un effort financier constant et concentré de l’Etat.

Pour consulter ce rapport d’information à partir de notre site, veuillez cliquer ici