« Il s’agit à la fois d’un aboutissement et d’un point de départ », a déclaré pour sa part Philippe Dallier, à propos du Scot dont il est en charge. Le sénateur-maire des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a souligné le caractère opposable aux PLU intercommunaux du Scot, via son document d’orientation et d’objectif (DOO). La métropole espère avoir achevé ce schéma, qui porte sur 814 km2 et concerne 7 millions d’habitants, dès 2020. « Le Scot est un document de planification assurant la cohérence du développement du territoire et la mise en place d’une stratégie métropolitaine », a-t-il résumé.

Retrouvez l’intégralité de l’article EN CLIQUANT ICI